compteur live

Barrage

A partir du 16ème siècle, les fôrets de Normandie ayant été épuisées par la demande toujours croissante, et sur décision royale influencée par la noblesse ayant des terres en Morvan, la région deviendra peu à peu le principal fournisseur en bois de chauffage de Paris et ce jusqu’à la fin de la première guerre mondiale. 

Sous l’influence de Jean Rouvet de Clamecy, le transport du bois sera résolu par le flottage via les affluents de la Seine, principalement la Cure et l’Yonne.

Bien plus tard, à partir de 1854 un barrage  , en granit et moellon de la région, de type "poids" ou "barrage de force", de forme pyramidale, de 271 m au sommet,  55 m à la base et d’une hauteur moyenne de 20 m, sera construit...

1dig.jpg
300px-Lac_des_settons_-_barrage_03.jpg
3batiments.jpg

et inauguré le 13 Mai 1858...

DSC_5965.jpg
DSC_5966.jpg
ecoulement-eau-du-barrage-128.jpg

Créant ainsi, à 586 m d’altitude, un lac artificiel d’une superficie de 367 ha et d’une retenue d’eau moyenne 20.000.000 m3...

Settons-1-233x300.jpg
DSC_5936.jpg
Settons-2-150x150.jpg

Enfin, le "progrès" venant, le bois sera peu à peu délaissé et remplacé par le charbon. Le barrage perdra sa vocation première pour se transformer, petit à petit, en une immense base de loisirs et un sîte touristique...

vif-barque.jpg
ecole-voile-settons.jpg
plage-des-settons.jpg

Le barrage sera classé aux Monuments Historiques en 1937.

DSC_5970.jpg
DSC_5973.jpg
lac-des-settons-2.jpg

Toutefois, le barrage reste un barrage et en tant que tel, il doit de temps en temps être "révisé" et si nécessaire être restauré. C’est pourquoi, régulièrement, le lac est vidé, comme à l’automne 2008, puis bien sûr re-rempli...

03.jpg
DSC_5810.jpg
settons-vidange-11-150x150.jpg

Alimenté par deux rivières : la principale,  la "Cure" (qui prend sa source à Anost, en Saône & Loire (71), à 725 m d’altitude et parcourt 135 km avant de se jeter dans l’Yonne) et le "Lyonnet". Il faut plus de trois mois pour vider le lac et le désempoissonner et plus d’un an pour le remplir entièrement, selon la pluviométrie ...

300px-1.jpg
dsc-5891.jpg
dsc-5901.jpg

Aujourd’hui, âgé de plus de 150 ans, il est le fleuron des nombreux lacs que possède le Morvan !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×